Uncanny X-Men (2018) #1-10 : X-Men : Disassembled

Uncanny X-Men : X-Men Disassembled

La série régulière Uncanny X-Men a (encore !) été relancée fin 2018 pour son volume 5 qu vise à aller jusqu’à un arrêt (sic !) de tous les titres mutants issus du mouvement ResurrXion puis à une refonte globale sous l’impulsion de Jonathan Hickman – voir Guide de lecture des séries X-Men (époque Hickman). Il faut dire que l’étiquette X-Men ne colle plus depuis quelques années à des séries de qualité, les Avengers ayant largement ravi la vedette aux mutants dont les histoires rivalisent de médiocrité.

Le premier arc narratif de cette série se nomme X-Men : Disassembled (en V.F. X-Men : La séparation) et rappelle sans équivoque ce qui était arrivé, justement, aux Avengers il y a bien longtemps. On retrouve dans un même groupe les mutants issus des rangs des séries X-Men Gold, X-Men Red, Astonishing X-Men tandis que les jeunes Original 5 de X-Men Blue sont rentrés dans le passé.

uncanny x-men disassembled

Avis (avec spoilers)

Des événements inexplicables se déclenchent un peu partout dans le monde : un lac surgit en plein désert, Kitty Pryde disparaît en laissant ses élèves en mauvaise posture, des milliers de Madrox à moitié fous sèment la zizanie, la nature de vient folle, des animaux disparus et géants (dinosaures !) apparaissent tandis qu’un vaccin contre les mutations arrive sur le marché, promu par un sénateur lui aussi rapidement capturé en compagnie d’Apocalypse ! Et les télépathes comme Jean Grey ou Psylocke ne comprennent rien.

Pendant que les X-Men chevronnés tentent de réguler les choses, les petits nouveaux retranchés dans la X-Mansion sont rejoints par Legion, qui leur propose son aide. Il s’avère que celui-ci utilise les clones de Madrox pour lutter contre les Horsemen de celui qui se prend pour un messie, X-Man, bien décidé à changer la planète contre son gré s’il le faut, car il est mourant et veut faire une dernière bonne action avant de décéder. on restera dubitatif devant ses Horsemen : Magneto (décidément toujours dans les mauvais coups), Angel (un clin d’oeil à d’autres arcs ?), Blob (WTF ?) et Omega Red (idem).

Le plot de l’histoire se révèle donc, avec un trip écolo-mystique de X-Man qui va virer au massacre : d’abord l’Institut Xavier, qui explose à l’instar de l’Avengers Mansion d’Avengers Disassembled, puis ce sont castagnes en série jusqu’à la fin du run, marquées par un passage dans l’Ere d’Apocalypse, gimmick redondant et régulier des scénaristes en mal d’inspiration (qui se rappelle aussi de l’Ere X ?). Tous les X-Men sont ensuite appelés par Jean Grey à venir combattre la fusion X-Man/Legion et ses quatre Horsemen, ce qui résultera de la disparition complète des X-Men, projetés dans la mini-série Age of X-Man ! Original, non ?

uncanny x-men versus x-man

Une trop longue histoire, parsemée de combats frénétiques et de deus ex machina pitoyables, qui manque cruellement d’originalité. Même si les dessins, de plusieurs artistes différents sont tout à fait corrects, on comprendra rapidement que le but du scénariste Matthew Rosenberg était de faire disparaître les X-Men. Et quoi de mieux que de les opposer à un adversaire « tout puissant », si j’ose dire, mais les ficelles sont grosses. Dans ce type de récit choral, peu de personnages se détachent vraiment, et la fronde des jeunes mutants face aux anciens semble artificielle. Mais le but n’est pas là, c’est d’arriver à un « No More X-Men » tel que le lit à la une d’un journal un revenant à lunettes rouges, qui l’avait lui-même énoncé à un moment donné

La suite se passe dans les différents fascicules liés à Age of X-Man et à sa pléthore de séries dérivées, une Ere d’Apocalypse revisitée que j’ai allègrement zappée. Heureusement, la suite du run de Rosenberg est nettement meilleure, peut-être parce qu’il est débarrassé de contraintes pesantes ? A suivre…

Editions reliées en V.O.

Editions en français (softcover puis reprise en album) en librairie chez Panini Comics

Restez informé : abonnez-vous !

Publicités

Un commentaire sur “Uncanny X-Men (2018) #1-10 : X-Men : Disassembled

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :