Captain Marvel (film, 2019)

affiche du film Captain marvel

Captain Marvel n’est pas une héroïne dont je suis particulièrement fan dans les comics, aussi ne me suis-je pas précipité au cinéma pour aller voir le film qui lui est dédié. D’autant qu’il s’agit d’un énième origin movie qui nous présente un nouveau personnage du MCU, et que la recette commence a être connue. Mais bon, vu l’énorme clin d’oeil à la fin d’Avengers : Infinity War et son rôle à venir dans Avengers Endgame, il fallait bien découvrir la version cinématique de l’héroïne.

Heureusement, le film change un peu du schéma narratif classique et linéaire. Après un émouvant générique en hommage à Stan Lee, on entre en effet en pleine action et on découvre une extra-terrestre de la race kree nommée Vers en pleine mission, dans une escouade chargée de lutter contre les infâmes skrulls.

Captain Marvel kree Ronan

Le passé de la belle, campée avec conviction par Brie Larson, nous sera dévoilé peu à peu par des flashbacks et on se rendra compte à plusieurs reprises que les apparences sont trompeuses. Marvel tranche ici en effet avec les origines du personnage dans les comics, trop compliquées à intégrer, et les simplifie donc. En s’orientant vers ses pouvoirs et sa tenue récente, occultant son passé en tant que Miss Marvel et autres Binary. Un personnage qui me laisse froid dans les comics, tant j’ai l’impression que Marvel ne sait pas quoi en faire, tentant quand même de l’imposer (comme dans Civil War II). D’ailleurs ses séries ne semblent pas rencontrer un grand succès, et le peu que j’en ai lu ne m’a pas laisse un souvenir impérissable.

Fin de l’aparté, revenons au film et surtout à l’arrivée sur Terre de la jeune femme, qui rencontre rapidement un Nick Fury et un Phil Coulson jeunes, l’action se déroulant dans les années 90. Un peu de nostalgie, des personnages qui n’ont pas encore commencé à former les Avengers (tout se déroule avant le premier film Iron Man), c’est aussi l’occasion de boucler ce cycle du MCU en revenant aux sources du mythe et en glissant quelques clins d’œil jubilatoires aux fans (voir la fin du film et la seconde scène post-générique). Personnage cosmique oblige, on fera aussi un lien – certes ténu – avec les Gardiens de la Galaxie, l’avantage d’avoir un univers partagé.

Captain Marvel Carole Danvers Nick Fury

Il était temps pour Marvel d’avoir enfin un personnage de premier plan qui soit une femme, après que DC ait déjà fait de même avec Wonder Woman. Si j’étais taquin, je dirais qu’un noir (mais mâle, Black Panther) a eu son film avant une femme, ce qui en dit long sur la frilosité des producteurs – d’ailleurs Black Widow n’a jamais eu le sien malgré les souhaits des fans et la notoriété de Scarlett Johansson… Bref, on a ici un beau personnage, pilote d’essai, caractère bien trempé, qui se relève après chaque échec et reprends le combat. J’ai été moins sensible au côté buddy movie entre Carole (Danvers, donc la kree Vers) et Nick Fury (encore chevelu et pas encore borgne), aux blagues manquant un peu de naturel. Et les passages avec les skrulls sont là encore assez forcés, l’anthropomorphisme basique des comics étant de mise. Heureusement, le chat Goose vient apporter une touche d’humour et un peu plus…

Côté pouvoirs, si Carole montre des capacités limitées au cours du film, elle termine en apothéose et on comprend enfin pourquoi elle pourrait être utile aux Avengers face à Thanos, et peut-être pourquoi Marvel l’a « parachutée » à la fin d’Infinity War alors qu’on n’en avait jamais entendu parler jusque là dans le MCU.

Captain Marvel film

Film peut-être mineur au sein de l’univers cinématographique partagé, Captain Marvel fait le job et sans être transcendant, il permet de faire le lien entre le début de la saga Avengers et sa fin en nous présentant un personnage plutôt intéressant qui ne manque pas d’atouts. Est-ce que ce sera suffisant face à Thanos ? Réponse sous peu dans Avengers : Endgame !

Publicités

6 commentaires sur “Captain Marvel (film, 2019)

Ajouter un commentaire

  1. Un peu déçue par ce film, mais bon j’en attendais beaucoup DU premier film de super-héroïne Marvel. Ce qui est un peu dommage au final c’est que le personnage est un peu vide d’émotions…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :