Umbrella Academy – saison 1 (série TV, 2019)

Inspirée d’un comic book éponyme (lire mon avis sur le tome 1), la saison 1 de la série Umbrella Academy a été diffusée en février 2019 sur la chaîne payante Netflix. Une histoire de super héros atypique, relatée au cours de 10 épisodes d’environ une heure chacun, qui change agréablement des séries Marvel de relativement pauvre qualité habituellement visibles sur la chaîne.

Umbrella Academy poster saison 1

Ici, on découvre une famille atypique. Un beau jour de 1986, 43 enfants sont nés partout dans le monde alors que leur mère n’était pas enceinte ! Sir Reginald Hargreeves, un savant excentrique, en a adopté 7 et les affublé de numéros en lieu de nom, puis les a formés afin de devenir des super héros. la vie et les tensions les ont éloigné mais à la mort de celui qui était devenu leur père, malgré sa dureté ét sa froideur, les 6 survivants se retrouvent… et se déchirent. Pas facile en effet de mettre de côté les rancoeurs accumulées, alors que le jeune Numéro 5 revient du futur où il a assisté à la fin du monde ! Il faudra les efforts conjugués de chacun, dans le plus grand désordre, pour sauver la Terre. Doté d’une image et d’une bande son de grande qualité qui servent bien le propos, Umbrella Academy vaut surtout pour sa galerie de personnages, une sorte d’école de X-Men revus au vitriol.

umbrella academy serie netflix

Numéro Un (Luther) est un colosse ayant surveillé l’espace depuis la Lune pendant des années, il est très fleur bleue et naïf voire bête. Numéro Deux (Diego) jalouse son leadership, c’est un expert en armes blanches et au combat rapproché. Numéro Trois (Allisson) possède la capacité de dicter sa volonté via sa voix, c’est une femme meurtrie par sa séparation d’avec son mari et l’éloignement de leur fille. Numéro Quatre (Klaus) peut voir et dialoguer avec les morts mais est un drogué maladroit hanté par les défunts. Numéro Cinq est un vieillard cynique dans un corps d’enfant qui peut se déplacer dans l’espace et le temps. Numéro Six (Ben) est décédé mais suit Klaus, il pouvait invoquer un monstre sanguinaire. Et Numéro Sept (Vanya) est une jeune femme effacée qui n’a curieusement aucun pouvoir !

Citons aussi leur « mère » androïde, le majordome chimpanzé parlant, ou encore les tueurs Hazel et Cha-Cha chargés d’éviter que l’Umbrella Academy ne modifient le temps, ils sont en effet là pour s’assurer que la Terre va bien être détruite ! Une galerie de personnages loufoques, et tout à fait réussis, bien interprétés et que l’on a le temps de bien connaître et cerner au cours de la saison, sans qu’il n’y ait trop de longueurs.

Certes, tout n’est pas parfait, on reste en manque d’information sur certains points (qu’est-il réellement arrivé à Ben, que sont devenus les autres enfants extraordinaires, il y a un peu trop de cabotinage de Klaus, l’intrigue est un peu convenue) mais l’ensemble se révèle néanmoins solide, avec un casting approprié, un ton irrévérencieux, des surprises en pagaille, un humour jubilatoire. Bref, un bon divertissement qui se termine par un cliffhanger étonnant et donne envie de voir la suite ! En attendant, je vais mettre la main sur le comic book… (lire mon avis sur le tome 1)

Publicités

10 commentaires sur “Umbrella Academy – saison 1 (série TV, 2019)

Ajouter un commentaire

  1. Haaan j’ai adoré!! Klaus est terrible 😂
    Enfin ils le sont tous, hazel et chacha compris.
    Tous les personnages sont « attachants » à leur façon. J’ai trouvé l’intrigue bien montée, et de fait ca ne tire pas en longueur. Bon rythme.
    Vivement la suite oui!
    J’imagine qu’on en aporendra plus sur numero 6.

    J’en ai parlé à mon dealer de bd, qui peine à les recevoir, mais parait que le comic est top! (Et il n’a pas encore vu la serie).

    J'aime

    1. Je vais me faire le comic book aussi, je crois qu’il est assez différent mais c’est normal.
      Il y a en effet plusieurs points à aborder, donc à suivre…
      Et en effet Klaus est extra, bon parfois il monopolise un peu l’attention mais c’est le personnage !
      Ils ont vraiment chacun leur genre mais même les personnages secondaires sont biens, l’histoire entre Hazel et Agnes est bidonnante^^.

      Aimé par 1 personne

  2. C’est même mieux que Daredevil ? =P
    J’en lis beaucoup de bien, elle est dans la liste à voir et ça devrait être fait « prochainement ». Mais bon, si le cliffhanger est gros, je ne devrais peut-être pas me précipiter. ^^

    J'aime

    1. C’est pas le même genre que DD, qui est hélas plutôt l’exception car les bonnes séries Marvel/Netflix ne sont pas « légion » (sic).
      Sinon, oui, rien ne presse, comme souvent en séries d’ailleurs 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :