X-O Manowar – tome 2 : d’empereur à wisigoth

XO MANOWAR 2017 Tome 2

Après un premier tome de bonne qualité paru il y a quelques mois, retrouvons la suite des aventures de X-O Manowar. Louvoyant entre les trois factions qui habitent la planète où il vit, et qui se déchirent, Aric finit par défaire le dernier empereur et par prendre le pouvoir de force. Hélas pour lui, cela ne suffit pas à créer une paix durable, le fragile équilibre des peuples ayant été rompu. Ses anciens alliés se retournent donc contre lui et complotent pour appeler de l’aide dans un autre monde.

Si le récit est mené tambour battant, les réactions des personnages sont un peu raides et Aric passe bien vite du statut de héros à celui d’empereur puis d’homme à abattre ! Les trois premiers épisodes sont illustrés par des peintures numériques de Clayton Crain, dont je suis loin d’être fan, entre le côté sombre de l’ensemble et le rendu parfois caricatural des corps et des visages.

x-o-manowar-rawnUn interlude nous montre une équipe de tueurs ou chasseurs de primes menés par Rawn, et qui prend pour cible Aric. Là, les dessins de Renato Guedes sont très réussis. Puis l’on passe à l’arc final dessiné par Ryan Bodenheim, qui tranche largement avec ce qui a précédé, on y voit un Aric attaqué et défait par les mercenaires, ce qui contribue à fédérer les peuples de la planète, quels ingrats ! Une bonne idée que ces tueurs, qui ont de plus mis en quarantaine l’armure de Shanhara. Bien sûr, Aric finira par triompher, et l’on apprendra (enfin !) l’origine de son arrivée sur ce monde et ce qui l’a fait quitter la Terre (cette fois sur des dessins d’Ariel Olivetti). Pour finir, un long retour vers la planète bleue l’attend, mais les nuages y grondent car la Guerre des Harbingers 2 commence ! Guerrier un jour…

x-o-manowar-14

Si le premier arc est un peu « facile », la suite relève le niveau grâce à une troupe bigarrée que ne renierait pas Boba Fett, comme le suggère lui-même le scénariste Matt Kindt dans les bonus. On quitte donc avec regret cette autre planète où Aric a peut-être montré qu’il n’avait pas l’étoffe d’un dirigeant, pour maintenant le retrouver dans un conflit majeur qui embrase tout l’univers Valiant. A suivre…

Contient X-O Manowar (2017) #7-14

Commander X-O Manowar – tome 2 : d’empereur à wisigoth

5 commentaires sur “X-O Manowar – tome 2 : d’empereur à wisigoth

Ajouter un commentaire

  1. Merci pour ce panorama. J’ai eu le même sentiment entre les épisodes de Guedes et de Crain (alors que ce dernier avait produit des choses fabuleuses sur d’autres Valiant). Juste un truc, le dernier épisode est d’Ariel Olivetti (juste incroyable).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :