X-Men Blue #7-20

Je me suis lancé dans un grand rattrapage de la série X-Men Blue que je délaissais depuis longtemps afin de me remettre à jour.

Pendant la période Secret Empire, les jeunes X-Men affrontent le gouvernement autoritaire de New Tian dirigé par Xorn et Emma Frost, pratiquement sans l’aide de Magneto qui a juré de rester neutre envers Captain America et le statu quo qui concerne les mutants. Mais Polaris est dans les parages et veille au grain, tandis que Frost essaie de modeler Cyclops à son goût. La Reine Blanche a de dangereux alliés et semble capable du pire pour asseoir son pouvoir et imposer son règne… Un clin d’oeil rapide à Secret Empire, qui ne fait pas trop avancer les choses, si ce n’est qu’un lien télépathique unit maintenant Jean Grey à Cyclops, et que Polaris revient sur le devant de la scène en remplaçant quelque peu son père en tant que professeur des mutants, accompagnée de Danger.

X-Men blue 9 cover

Hank Mc Coy, dépassé par l’époque moderne, s’initie aux arts occultes sous la direction de la Goblin Queen ! Je ne suis pas trop fan de cette idée du scientifique qui se tourne soudain vers la magie, mais la démone va lui faire mériter son surnom de Beast ! Et avec elle, des héros versions alternatives de Colossus, Pixie, Nightcrawler et surtout Storm version vampire (alias Bloodstorm) affrontent les X-Men, heureusement aidés par une équipe de Madripoor. Une petite saga guère passionnante et pas très bien dessinée non plus, qui fait revenir une version alternative de Storm pour l’intégrer à l’équipe.

J’ai zappé le crossover Mojo Worldwide, unissant les équipes Gold et Blue face à Mojo, un super-vilain que je ne supporte pas et qui fait revivre ici certaines époques cultes des X-Men pour faire de l’audience.

X-Men_Gold_Blue_Mojo

La saga Cross Time Capers voit les X-men (comprenant donc maintenant Jimmy Hudson et Bloodstorm) découvrir la machine temporelle de Magneto tandis que le flux du temps s’écroule autour d’eux et que leurs proches disparaissent. Ils sont projetés en 2099 où ils découvrent un futur bien sombre construit d’après eux ? Puis affrontent Génération X et une ligne temporelle où ils ont viré du côté maléfique et tué Magneto ! Ils arrivent enfin dans leur propre passé alors que leurs originaux/doubles sont en train d’attaquer Magneto et de tuer sa Confrérie ? Heureusement que le professeur Xavier est là…

X-Men_Blue_16
Sans trop de surprises, Bunn fait revenir des vilains qu’il a créé et si on passe près de faire revenir les jeunes X-Men dans leur passé, ce ne sera pas (encore) pour cette fois. Ce qui signerait de toutes façon l’arrêt de la série…

Que penser de ce comic book? S’il se lit sans déplaisir, rien n’est vraiment transcendant et j’ai du mal à me passionner pour cette équipe. Surtout quand certains héros (Iceman, Angel) font clairement de la figuration et que Bunn ajoute d’autres personnages comme cela l’arrange, sans grande originalité cependant. Les allusions permanentes aux grandes sagas des X-Men lui font manquer cruellement d’originalité. Les dessins sont issus de différents artistes (Silas, Valetta, Franchin, Molina…) mais le style global est plutôt homogène, moderne et assez juvénile mais pas vraiment dans mes goûts. Continuons donc, en espérant que cela s’améliore, mais sans en attendre grand chose, hélas…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :