Rapture

rapture valiant bliss comics

Rapture est le nom d’une mini-série crossover entre Shadowman (dont il faut que je lise l’Intégrale un de ces jours) et Ninjak. Quoi de commun entre le guerrier vaudou habité pa run démon et le super-espion britannique ? Pas grand chose, à part qu’il vont être réunis dans le Monde des Morts par Tama, la jeune géomancienne découverte dans Book of Death.

Après la mort de Gilead, le guerrier qui la protégeait, elle a bien besoin d’aide afin d’arrêter Babel, un être millénaire qui construit une tour afin de percer les cieux et d’arriver dans le Monde des Vivants. Un scénario de Matt Kindt pas très original, donc, qui s’appuie sur la Bible et explique partiellement le Déluge, mélangeant le tout avec l’univers Valiant, ce qui me laisse un peu sceptique.

rapture-2-valiant-bliss-comics

Le récit vaut plus pour ses personnages, dont Tama, espiègle et au fort caractère, Shadowman, bien mis en avant dans l’histoire, Ninjak dont la technologie est un peu limitée, ou Black Mambo, la punk sorcière badass. Sans oublier un nouveau venu, le combattant Rex le Ravageur qu’on reverra peut-être. Les dessins de Cafu, sans être exceptionnels, servent bien le récit et sont plus réussis quand les démons et autres esprits se manifestent. Roberto de la Torre signe, lui, de beaux dessins lors des flashbacks.

Se lisant sans déplaisir mais ne déclenchant pas d’enthousiasme, Rapture est quand même plutôt destiné à ceux qui ont quelques notions de l’univers Valiant. Et sans doute aux aficionados de Shadowman, au rôle prépondérant dans l’histoire, servant aussi de prologue au relaunch de sa série.

Contient la mini-série Rapture #1-4 et Ninjak #0

Commander Rapture

4 commentaires sur “Rapture

Ajouter un commentaire

    1. Oui j’ai vu ton article, c’est relativement accessible en effet mais je pense qu’on manque quand même pas mal de choses notamment en ce qui concerne Shadowman. Ou Black Mambo qui est ici plutôt sous-exploitée. Après, on peut aussi se laisser porter par l’histoire et ça peut ne pas trop gêner.

      J'aime

      1. Oui c’est vrai pour shadowman mais le scénario permet de comprendre la fin de l’histoire qu’on trouve dans l’intégrale et de suivre les incidences. Moi ça m’a donné envie de lire Ninjak en tout cas

        J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :