Batwoman (2017) #1-6

batwoman 2017

Etant fan de la précédente mouture de Batwoman (enfin, des débuts du run…), j’attendais de la voir sortir des pages de Detective Comics pour qu’elle ait sa propre série, et j’ai enfin lu le premier TPB qui lui est consacré.

Celui-ci commence par un numéro spécial titré Batwoman : Rebirth #1, qui est assez obscur pour le néophyte mais résume très (trop) rapidement l’histoire de Kate Kane et semble indiquer que le scénario va prendre la suite des récits allant jusqu’à la proposition de mariage avec Maggie Sawyer. De plus, il glisse quelques indices sur le premier arc narratif à venir dans les pages qui suivent.

Les épisodes 1 à 5 de la nouvelle série régulière mêlent présent et passé, tandis que Batwoman enquête sur un trafic de sérum qui transforme des hommes en monstres (voir la Nuit des Monstres) et leur permet de causer des attentats mortels, visant des zones touristiques afin de toucher le plus de nationalités possibles. Cette traque va la mener sur l’île méditerranéenne de Coryana où elle passa un an, plus jeune, dans les bras de Safiyah, la maîtresse de la pègre locale. Cette île est achetée peu à peu par la Kali Corporation, qui revend du terrain à des étrangers, tout en trafiquant allègrement.

batwoman 2017J’ai un peu de mal à voir Batwoman évoluer dans un tel décor, et le mélange passé/présent signé Marguerite Bennett et James Tynion IV, alors qu’on nous gratifie d’une année « secrète », est un peu étrange. La vilaine qui s’oppose à Kate est, elle, assez classique et peu marquante. Autre regret, le fait que l’héroïne soit secondée par Julia Pennyworth (la fille d’Alfred) au bord d’un yacht ultra-équipé, rappelle beaucoup trop Batman. Les dessins, signés Steve Epting, sont assez standard et là encore, me semble peu adaptés à un personnage comme Batwoman. Reste un épisode peint par Stephanie Hans et plutôt joli.

Enfin, le dernier épisode, titré « Pax Batmana », évoque un futur dystopique où Kate mène une guerre contre un nouveau Batman, mais sans grande explication. Je suppose que c’est du côté de Detective Comics qu’il faudra lire la suite, mais DC n’a pas fait d’effort d’explication !

Aucun éclat donc dans le début des aventures de Batwoman, après avoir connu l’excellence du run précédent, c’est la déception et la série ne présente pas de vrai point fort, ni sur le fond ni sur la forme.

Commander en V.O.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :