Captain America : Steve Rogers #7-11

captain-america-steve-rogers-7-11

J’avais bien aimé le début de la nouvelle série Captain America : Steve Rogers (voir cet article) donc j’ai décidé de continuer, surtout qu’elle est importante pour l’événement Secret Empire qui va bouleverser l’univers Marvel en 2017.

Attention : spoilers !

Épisodes 7 à 11

Captain-America-Steve-Rogers-8Dans le présent, la Terre subit les attaques répétées des Chitauris, et est protégée difficilement par Alpha Flight mené par Captain Marvel. Heureusement, il y a la jeune et nouvelle Quasar, une agent du SHIELD encore expérimentée (vue dans Standoff : Pleasant Hill) qui aide à combattre.

En alternance, comme dans les épisodes précédents, nous avons des images du passé, de l’apprentissage de Rogers juste avant la Seconde Guerre Mondiale. Il avait alors un ami, Helmut, le fils du Baron Zemo, et HYDRA a alors l’idée de se fondre dans l’armée nazie pour la noyauter et conquérir l’Europe. Et les plans de HYDRA semblent impliquer un rôle majeur pour Rogers dans le futur. ll se voit ainsi confier une mission de terrain : approcher un certain docteur qui travaille sur un projet de super-soldat !

Suite à son implication dans Civil War II et surtout dans la débâcle de Pleasant Hill, un procès juge les actes de Maria Hill, qui dirige le SHIELD avec désinvolture et rudesse. Et Rogers se prononce en faveur de sa destitution. Celle-ci survient, malgré la tentative de Hill de s’en sortir en proposant la construction d’un bouclier autour de la Terre, empêchant les aliens de s’en approcher, et les téléporteurs d’utiliser leurs pouvoirs. Suite à son éviction, elle s’enfuit avec ses données pour les proposer à Captain Marvel, toujours aux prises avec les Chitauris. On apprend aussi que Rogers n’est pas étranger à leur intérêt pour la Terre ! Le projet commence à être mis en place par Alpha Flight, tandis que Captain America se retrouve directeur du SHIELD.

Captain-America-Steve-Rogers-11Et nous revisitons le passé, avec la mort du docteur Erskine, tué par Helmut Zemo, tandis qu’Arnim Zola sera chargé de continuer le projet Super-Soldat et que dans le présent Rogers demande l’aide de son ancien meilleur ami, devenu depuis le Baron Zemo !

L’épilogue à Civil War II, The Oath, relate la cérémonie d’investiture et les discours de Captain America, disposant à la tête du SHIELD de pouvoirs encore plus étendus qu’avant. Ce qui va bien sûr faciliter ses plans ! Mais aussi un monologue auprès de Stark inconscient, et des explications avec Captain Marvel décidée à mettre en place le bouclier autour de la Terre contre l’avis de Rogers – qui veut se servir de la menace des Chitauris pour détourner l’attention de sa prise de pouvoir.

Reste à savoir ce que le Taskmaster et son équipe, sur les traces de Rogers, vont pouvoir tramer contre lui…

Avis global

Machiavélique, le scénario de Nick Spencer ré-écrit l’histoire et les origines de Captain America avec une certaine subtilité et un peu de sadisme, malgré quelques facilités comme le rôle des Chitauris et celui de Maria Hill, au comportement bien pratique pour les plans de Cap. Les dessins, eux, sont signés en grande partie de Jesus Saiz, et la colorisation sépia des épisodes des années 40 rend bien le côté vintage de cette partie de l’histoire. Une série que j’aime beaucoup et qui ne mérite pas les foudres de certains critiques américains.

Acheter Captain America: Steve Rogers Vol. 2: The Trial of Maria Hill

Publicités

Un commentaire sur “Captain America : Steve Rogers #7-11

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :