all-new all-different old man loganRescapé des événement de Secret Wars, Old Man Logan est de retour dans le passé. Hanté par ses souvenirs, il se met en tête d’empêcher son futur d’arriver (lire le récit classique par ici), quitte à employer les grand moyens. Comme tuer un des sous-fifres, encore jeune, qui s’en est pris à lui et à son fils des années plus tard. Ou encore essayer de se débarrasser de Hulk, avant que Banner ne devienne le monstre (sic) que l’on connait et qu’il engendre une flopée de malades mentaux.  Problème, Logan trouve bien la trace de Hulk, mais il tombe sur sa nouvelle incarnation, Amadeus Cho, Banner ayant arrêté d’être le monstre vert. Rescapé de justesse, ses pouvoirs n’étant plus vraiment aussi performants à cause de son âge, troublé par ce passé qui ne ressemble pas toujours à ses souvenirs, Logan cherche ensuite de l’aide chez Hawkeye mais trouve Kate Bishop, pas son vieil ami aveugle Clint Barton. Et en pistant Mysterio, principal artisan de sa déchéance, il croise le chemin d’un Steve Rogers âgé, qui le confrontera à la mort de… Wolverine ! Allant de surprises en surprises, le vieux Logan comprend donc qu’il est dans un passé qui n’est pas le sien. Son futur terrible n’arrivera pas, il lui faut donc trouver sa place dans ce monde étranger. Peut-être chez… les X-Men ?

Jeff Lemire (notamment scénariste de Green Arrow chez DC et Bloodshot Reborn chez Valiant) reprend en main le personnage iconique créé par Mark Millar. Il confronte un vieux Logan, souvent au bout du rouleau, hanté par sa culpabilité, avec des pouvoirs défaillants, un sale caractère et une propension à la violence sommaire (qui avait parfois quitté son incarnation précédente, le Wolverine de la Terre-616) a un nouveau monde. Le scénario alterne des flashbacks avec le passé du récit classique, complétant certaines plages et en ajoutant des inédites, le tout de façon très fluide et logique. Il en résulte un personnage attachant malgré ses nombreux défauts, âpre et opiniâtre. Le récit s’insère avec bonheur à la suite de l’histoire d’origine tout en la prolongeant. Et en intégrant le personnage dans le nouvel univers Marvel post-Secret Wars (Logan intègre l’équipe des Extraordinary X-Men, dont le scénario est également signé Lemire, et laisse le costume de Wolverine à X-23 des All-New X-Men).

Au dessin, Andrea Sorrrentino, que j’apprécie depuis son passage sur Green Arrow (avec Lemire, déjà) puis la mini série Old Man Logan dans Secret Wars, assure le spectacle. Un travail splendide, avec des découpages et une colorisation de très haut niveau, qui confortent le très bon scénario et font de cette nouvelle série une excellente lecture que je vais continuer à suivre avec attention et plaisir.

La série Old Man Logan a commencé à être publiée en V.F. dans la revue kiosque ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN à partir de juin 2016.

Commander les TPB :

Publicités