l-incroyable-hulk-2008L’Incroyable Hulk est une vrai-fausse suite du premier film consacré à Hulk en 2003 (qu’il faudra d’ailleurs que je revoie pour le critiquer ici) et constitue le second film de la phase 1 du Marvel Cinematic Universe après Iron Man. Dans sa route vers Avengers, Marvel Studios décide en effet de créer un univers partagé, à l’instar des comics, et de le fédérer autour du SHIELD et de son patron emblématique Nick Fury (même s’il n’apparaît ici qu’en filigrane).

Caché au Brésil, travaillant sur un remède au problème que constitue sa transformation en Hulk, le docteur Bruce Banner est finalement rattrapé par son ennemi juré, le Général « Thunderbolt » Ross, et son sbire Emil Blonski. Alors que Banner entretient une correspondance avec un chercheur américain l’aidant à se soigner, Ross lui ne pense qu’au pouvoir, et à recréer un super-soldat à la Captain America. Courses-poursuites dans les favelas, combats dans une usine, les soldats de Ross apprendront vite qu’ils sont surclassés, mais cette leçon fera naître chez Blonski des envies de revanche et de puissance.

incroyable-hulk-film-banner

Revenu aux USA, Banner retrouvera rapidement son ancienne petite amie, Betty, la fille de Ross, et trouvera un moyen de se débarrasser de Hulk. Mais les agissements de Blonski, transformé en une créature surpuissante, l’Abomination, feront reprendre rapidement du service au géant vert.

Réalisé par le français Louis Leterrier abonné aux films d’action (Le Transporteur, Le Choc des Titans), L’Incroyable Hulk, sans être transcendant, se laisse regarder et ne mérite pas la réputation de navet dont les films de Hulk sont auréolés (je réserve ma réponse pour celui de 2003). Le principal reproche que je pourrais faire est qu’on frôle carrément l’overdose d’effets spéciaux avec une Abomination trop caricaturale, et qu’il n’est pas facile de faire transparaître de l’émotion à un Hulk en CGI. Côté casting, Edward Norton (succédant à Eric Bana) s’en sort plutôt bien, tandis que Liv Tyler est toujours craquante. William Hurt en Général Ross est fidèle au comic book (donc largement caricatural) tandis que Tim Roth, en Blonski assoiffé de pouvoir, est assez intéressant. Petite note sur les bonus du DVD qui recèlent plusieurs scènes coupées.

incroyable-hulk-film

Ajout plus que correct au Marvel Cinematic Universe, L’Incroyable Hulk ajoute un jalon de plus au chemin qui mena au film Avengers, et satisfera les fans du super-héros en étant fidèle au personnage et à son entourage dans les comics.

Quelques années plus tard, Norton n’ayant pas été reconduit, ce sera finalement Mark Ruffalo qui sera le troisième acteur à incarner Bruce Banner dans Avengers !

 

Advertisements