Avis sur la mini-série Armor Wars  liée à Secret Wars

Armor Wars 2015Hommage au run mythique de David Michelinie et Bob Layton en 1987/88, la mini-série Armor Wars liée aux Secret Wars de 2015 nous entraîne à Technopolis, la baronnie dirigée par Tony Stark. Un pays où tous les habitants doivent porter une armure made in Stark, à cause d’un virus qui risque autrement de les tuer.

Mais Peter Urich, le Spyder-Man et justicier local, a découvert un secret bien encombrant qui causera sa perte. C’est donc à Jim Rhodes, le policier-Thor de Technopolis, de mener l’enquête. En premier lieu, le Caïd Wilson Fisk est bien sûr soupçonné, mais le frère de Stark, Arno, est également louche. Et que vient faire dans cette histoire la jeune Kiri, génie de l’électronique dont Stark veut racheter l’entreprise ?

Secret Wars Armor WarsLe scénariste James Robinson profite de ces 5 épisodes pour écrire un récit auto-contenu et indépendant du reste de la saga Secret Wars (à part le postulat de départ). Une enquête policière qui comporte de nombreuses allusions à l’univers d’Iron Man, avec des War Machines, des Machine Men et des armures à foison, Jim Rhodes ou Happy Hogan mais sans vraiment développer le contexte ou l’univers de Technopolis.

De faux coupables en révélations et combats, il nous mène vers une résolution qui est un peu décevante car sans vraiment de surprises. Le dessin est signé Marcio Takara et je ne suis pas du tout fan du travail de l’artiste, qui me semble très amateur et au trait grossier, sans beaucoup de détails. La colorisation accentue l’aspect terne et le côté brouillon du monde de Technopolis.

Une saga complètement dispensable qui est à réserver aux fans absolus d’Iron Man.

Lire aussi : Secret Wars : le guide de lecture

Publicités