Secret Wars #9

Mon avis sur Secret Wars 9, dernier épisode de la mini-série Marvel Comics

Lire aussi : critique de Secret Wars #0-8guide de lecture de Secret Wars

Secret Wars 9 hickman ribicEnfin, il est là ! Il n’est rien de dire que ce Secret Wars 9 était attendu. Repoussé, retardé, ce numéro supplémentaire à la série qui ne devait comporter que 8 épisodes bénéficie en plus d’un nombre de pages supérieur (37 pages pour finir la saga !). On y connaîtra enfin le dénouement du combat entre Black Panther, muni d’un Gant de l’Infini (et aidé par Namor) et Doom. Tandis que les deux Reed Richards découvrent la source du pouvoir du dieu de Battleworld et que la confrontation finale entre le Reed de la Terre-616 et Doom montre bien que les deux ennemis sont les deux faces d’une même pièce.

Une magnifique fin pour le run de Hickman sur les Avengers, mais aussi de son aventure avec les Fantastic Four et la Future Foundation (car Secret Wars parle en fait bien plus des FF que des Avengers), ce numéro marque la fin du Battleworld et en quelque sorte celle de tous les univers Marvel. Pour mieux renaître ? Une oeuvre titanesque et magistrale, empreinte dans ce numéro d’émotion et d’affection pour ses personnages, et servie par un travail extraordinaire du dessinateur Esad Ribic. Se focalisant sur les héros, il les soigne tout particulièrement avec un trait délicat et est bien aidé par la colorisation d’Ive Svorcina.

*** Attention : spoilers ***

Il me semble emblématique que les personnages les plus présents et les plus mis en avant dans ce numéro ne soient quasiment que des personnages “classiques” : les FF, Doom, Black Panther (qui a droit à un passage où le Wakanda se relève de ses cendres pour mener l’humanité vers les étoiles), Spider-Man… d’ailleurs ce dernier accompagne Miles Morales, comme s’il y avait un passage de relais, avec un mentor de l’ancien univers pour s’envoler aux côtés du héros du nouveau (celui des Ultimates).

Secret Wars 9 Marvel 2015De façon assez frustrante, rien n’est dit sur la formation et la composition du nouvel univers Marvel, celui de l’époque All-New All-Different, on sait juste que 8 mois se sont écoulés entre la fin de Secret Wars et le début des aventures dorénavant à lire dans les pages des nouvelles séries. Peu d’intérêt d’un Hickman sur le départ, consignes des éditeurs de Marvel en vue d’une série à venir, zone vierge laissée à l’imagination des multiples scénaristes ? Il faudra voir dans le futur si cette période sera exploitée et comment elle le sera.

Même si les FF passent du coup en retrait de l’univers Marvel, on les reverra sans doute un jour. D’ailleurs Hickman met de côté Johnny Storm et Ben Grimm en les laissant continuer leurs aventures à venir (et on notera la place secondaire qu’ils occupent finalement dans cette longue saga). Les FF et la Future Foundation sont maintenant et encore plus qu’avant sans doute une affaire de famille et, dorénavant créateurs d’univers, ils refont en fait ce que les Beholders avaient défait, en utilisant les pouvoirs de l’Homme Molécule.

Une fin optimiste pour Secret Wars (et Marvel) puisqu’après avoir clamé pendant de nombreux mois que « Tout meurt », on peut dorénavant écrire que « Tout vit » et repartir dans une nouvelle direction, avec des équipes inédites et des héros étonnants. A suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :