Revue SHIELD comics MarvelOn le sait, la porosité entre les comics et le Marvel Cinematic Universe est parfois bien faible. Les personnages des comics sont passés au cinéma et dans les séries télévisées (voir mon article sur L’ordre des films et séries télé Marvel), et parfois c’est l’inverse. Profitant de la notoriété des héros des séries Agents of S.H.I.E.L.D. et Agent Carter, Marvel a ainsi édité des comics dédiés. Et Panini Comics les a logiquement traduits et publiés, dans une nouvelle revue bimestrielle dont le premier numéro vient de sortir. Alors que vaut-elle ?

Petite épaisseur pour ce S.H.I.E.L.D. 1  de 72 pages qui ne comprend que trois épisodes : deux de la série régulière Agents of S.H.I.E.L.D. et un de la mini-série Agent Carter. On découvre dans le premier épisode d’Agents of S.H.I.E.L.D. les origines de Phil Coulson, personnage ultra-populaire qui ouvre ici logiquement le bal. Fan de super-héros depuis sa jeunesse (et la constitution des Avengers – dans les comics), celui qui a d’abord été rendu populaire dans les films Marvel aide les super-héros face aux menaces extra-ordinaires. On a donc un aperçu du fonctionnement du comic book : montrer les coulisses tandis que les super-héros combattent et que les agents humains les soutiennent, souvent de façon très efficace. Le tout avec un humour décontracté, et une forte présence héroïque que peut se permettre le comic, et pas forcément la série télévisée ! Le scénario est signé par le vétéran Mark Waid, la lecture est donc agréable, tandis que les dessins sont de Carlos Pacheco et c’est tout à fait réussi. Le second épisode, lui, dessiné par Humberto Ramos, met en scène la nouvelle Miss Marvel, épaulée cette fois par Coulson et Jemma Simmons, et est beaucoup plus orienté humour.

SHIELD 1 Marvel

Changement d’époque, et de style, avec le premier épisode (sur 5) d’Operation: S.I.N, consacré à l’Agent Peggy Carter, dont j’avais beaucoup aimé la prestation télévisuelle. Kathryn Immonen est au scénario, dans une histoire qui se passe pendant la Guerre Froide, et où une Peggy Carter à fort caractère fait équipe avec Howard Stark et se retrouve en Russie, enfin en U.R.S.S. ! Une héroïne devenue blonde lors du changement de média, et dont ce premier épisode ne m’a pas pleinement convaincu, j’attends la suite pour être un peu plus emballé. Les dessins sont de Rich Ellis.

Une revue tout à fait sympathique, que l’on suive les séries télévisées ou pas, et qui procure une bonne dose de détente en ce début d’été !

Contient les épisodes US S.H.I.E.L.D. (2015) 1-2 ; Operation: S.I.N. 1

Publicités