Superior – Mark Millar, Leinil Yu

superior panini comicsA l’occasion de la sortie de Superior en un seul volume chez Panini Comics, je vous propose de relire les chroniques que j’avais rédigées sur les deux tomes sortis en 2012 et qui sont maintenant compilés.

Après un Nemesis qui m’avait laissé une impression plus que mitigée, j’étais un peu réticent à relire du Mark Millar, auteur dont j’aime par ailleurs certaines oeuvres (Old Man Logan ou Wanted par exemple). Les premiers retours étant plutôt bons, et l’excellent Leinil Yu étant au crayon (je l’ai apprécié sur Secret Invasion), je me suis laissé tenter.

Un jeune garçon en fauteuil roulant qui est doté par un singe parlant de la possibilité de faire un voeu, et l’exauce en devenant pour une semaine son super-héros préféré, voici le pitch de l’histoire.

Avec Superior, Mark Millar lorgne ouvertement du côté de Superman. On y retrouve d’ailleurs de nombreuses allusions, que ce soit au niveau des pouvoirs du personnage, du garçon handicapé (qui peut rappeler le triste sort de Christopher Reeve), la journaliste tenace à la Loïs Lane, etc… Mais on peut aussi penser au Shazam de DC, bien sûr.

La découverte de ses capacités, en compagnie de son meilleur ami, donne quelques scènes amusantes. Pas facile d’apprendre à voler ou à contrôler sa super-vision, en effet ! Par contre, j’ai trouvé que cette période durait un peu longtemps, il ne se passe pas grand chose d’autre dans la première partie. Au moins, pas de violence gratuite à la Nemesis ou à la Kick-Ass, on a ici une histoire qui se construit.

superior leinil yu

Le dessin est réussi, même si Yu ne fait parfois qu’esquisser certains personnages secondaires. Une technique qui lui permet sans doute de mettre en avant les héros de l’histoire. Mais quand il s’applique, le résultat est là !

Comment éviter des catastrophes dans le monde entier, et terminer la guerre en Afghanistan en quelques minutes, quand on dispose des pouvoirs de Superman ! Des pouvoirs auxquels on s’habitue, et qui sont tellement utiles au monde qu’il est bien difficile d’y renoncer…

Mark Millar a récemment pris l’habitude d’avoir de bonnes idées, mais de rarement les mener à terme correctement. Ce n’est heureusement pas le cas avec Superior, qui, s’il profite de certaines facilités scénaristiques, tient quand même bien la route jusqu’à la fin. Une lecture plaisante donc, empreinte d’émotion et d’un parfum de nostalgie (il n’est pas dédié à Christopher Reeves et Richard Donner pour rien…). Leinil Yu, au dessin, assure de bout en bout, avec un dessin très précis, bien encré et colorisé, qui contribue beaucoup au plaisir pris à cette lecture.

Après le passable Nemesis, Millar relève le niveau de sa production avec Superior, une saga en 7 épisodes qui s’avère une réussite.

Et voici les couvertures des deux tomes de 2012.

Superior millar yu superior panini comics

Commander Superior

Publicités

2 commentaires sur “Superior – Mark Millar, Leinil Yu

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :