Uncanny X-Men : le Phénix Noir

uncanny x-men phénix noir hachette panini
Fruit de la collaboration entre Hachette et Panini, la collection Marvel Comics présente des sagas mythiques des super-héros de la Maison aux Idées. Je ne les prendrai pas toutes, vu que j’en possède une bonne partie, mais parmi celles qui m’intéressent, voici la fameuse saga du Phénix Noir qui s’est déroulée dans les pages de la série Uncanny X-Men. Une saga parue en français dans les pages de Spécial Strange entre 1982 et 1983, j’en ai profité pour les ressortir pour une séquence nostalgie (Lug forever <3)!

x-men phenix noir special strange
Cette histoire aurait dû être publiée par Panini récemment dans la revue X-Men Classic (elle suit directement la saga de Proteus du X-MC #4), hélas, celle-ci a été arrêtée auparavant. La collection Marvel Comics permet donc de la retrouver à bas prix (en cours de lancement, le volume est encore à 8.99 euros), ce qui, pour un livre cartonné, doté de 9 épisodes, des couvertures originales et de plusieurs pages de présentation des personnages, des auteurs et du contexte, est plus que correct ! On aimerait qu’un tel soin se retrouve plus souvent dans les publications Marvel en VF…

Retour dans les années 80 donc, avec une équipe composée de Cyclops, Wolverine (qui ne s’appelle plus Serval dans cette édition^^), Nighcrawler/Diablo, Storm/Tornade, Colossus et donc Phénix, héroïne malheureuse, manipulée par le Cerveau qui va peu à peu l’amener vers le côté obscur et libérer ses plus bas instincts. La force cosmique du Phénix va alors être libérée et semer la mort dans la galaxie jusqu’à un triste épilogue. Certes, le scénario de Chris Claremont a un peu vieilli, les dessins de John Byrne, encré superbement par Terry Austin, sont par contre splendides, mais la colorisation est d’époque. Peu importe si les costumes et les décors sont un peu datés (on est en pleine période disco comme le montre la première apparition de Dazzler, future X-woman), l’histoire est suffisamment passionnante pour maintenir l’intérêt. Et ce, malgré une traduction assez pénible à lire, avec des termes ringards et des fautes de syntaxe à chaque page (pourtant, elle a été refaire par rapport aux Spécial Strange, c’est un comble !).

phénix noir collection hachette
Lug ou Hachette ?

Enfin, reste une saga majeure des X-Men, et de Marvel en général, qui posa la base de nombreux développements ultérieurs pour les X-Men, on citera notamment, outre Dazzler, la première apparition de Kitty Pride, d’Emma Frost, du Club des Damnés, des ententes entre races galactiques (Shi’ Ar, Krees, Skrulls) et bien sûr la force cosmique du Phénix, encore revu récemment dans Avengers vs X-Men !

Cet ouvrage très bien fini de la collection Hachette est donc l’occasion de relire ou découvrir une saga incontournable des X-Men, à un prix plus que raisonnable. Indispensable !

Publicités

8 commentaires sur “Uncanny X-Men : le Phénix Noir

Ajouter un commentaire

  1. Bon comics de X-men . C’est le comics le plus important de la vie des X-men , car c’est cette saga qui a fait connaitre un incrayable succé pour les mutant . Passionant et triste ( la mort de jean ) je vous le recommande .

    X-fan m’ai pas que ……

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :