affiche poster du film thor le monde des tenebresAprès un premier film dédié à Thor, et une présence à l’affiche du film choral Avengers, le dieu du tonnerre n’est plus un inconnu du grand public, et celui-ci se rue dans les salles obscures pour le suivre dans le Monde des Ténèbres !

Une suite attendue qui arrive en parallèle de celle d’Iron Man 3 et poursuit la construction de la phase 2 de l’univers cinématographique de Marvel, comme on le verra aussi dans la première scène post-générique.

Le Monde des Ténèbres commence par la présentation de celui qui sera le méchant principal de l’histoire, Malekith l’elfe noir, qui possédait un énorme pouvoir avant d’être vaincu par les asgardiens. Ce personnage, connu des lecteurs de comics, n’est hélas pas très charismatique et ce petit prologue, s’il est réussi visuellement, n’est guère passionnant.

chris hemsworth thorTandis que Thor (un Chris Hemsworth de plus en plus convaincant) et ses amis les Trois Guerriers, aidés par la superbe Sif (Jaimie Alexander), ramènent la paix dans les Neuf Royaumes, on retrouve la belle Natalie Portman, qui incarne une Jane Foster se languissant de son dieu préféré. Heureusement qu’elle est à Londres, pile à l’endroit où une anomalie dimensionnelle lui permettra d’être investie du pouvoir perdu par Malekith ! On notera donc que le scénario n’est guère innovant, et que le prétexte aux retrouvailles entre Thor et sa dulcinée est bien grossier…

natalie portman jane foster asgardUne petite virée en Asgard attend donc la terrienne, ce qui donne lieu à des scènes rappelant Star Wars, tant la présence de Natalie Portman au milieu des décors fantastiques et célestes nous fait se remémorer de (déjà) vieux souvenirs ! Ajoutons à cela des vaisseaux spatiaux, des pistolets et des canons laser, et l’illusion sera parfaite ! Si les asgardiens montent à cheval et se battent encore à l’épée, les elfes noirs, eux, sont nettement plus modernes ! Le mélange d’heroic fantasy et de SF est donc un peu étrange par moments, et continuera avec Thor et Loki aux commandes d’un vaisseau…

Car Loki est de retour, pour ma plus grande joie, tant Tom Hiddleston est vraiment un sacré bon acteur en plus d’être un vilain convaincant (et ambigu à souhait) – un personnage bien plus intéressant que Malekith. Prisonnier suite à son rôle dans l’invasion de New York (Avengers), il finira par quitter Asgard avec Thor lors d’une séquence d’anthologie (avec un cameo des plus réussis) et par aider son frère à combattre les elfes noirs.

loki thor monde des tenebresActions, suspens, rebondissements sont donc au programme d’un Thor le Monde des Ténèbres assez prévisible mais plutôt réussi, même si je suis assez partagé sur les scènes humoristiques qui parsèment le film. Car la lourdeur est le plus souvent présente et il serait bon que Marvel fasse preuve d’un peu plus de finesse (le sort réservé au docteur Selvig, et les séquences liées à Darcy m’ont plus agacé que diverti) – et j’ai toujours en tête le rôle du Mandarin dans IM3…

Dommage également que les motivations de Malekith ne soient pas un peu plus développées (il veut détruire l’univers, parce que les ténèbres, c’est mieux, voila, voila…), et que ses prestations soient aussi caricaturales. Heureusement, le combat final remonte le niveau, avec une utilisation plutôt réussie de la « Convergence » des mondes, et du célèbre marteau Mjolnir !

malekith thor monde tenebresAjoutons à cela une superbe séquence de funérailles, une fin intrigante, une première scène post-générique qui fait le lien avec le futur film Guardians of the Galaxy, et une seconde (à la toute fin du trop long générique – j’étais seul dans la salle à avoir attendu !) qui fera plaisir aux amateurs de happy end (et de Jötunheim !).

Sans être exceptionnel, et malgré quelques réserves, Thor le Monde des Ténèbres est néanmoins un film d’action réussi, d’une très grande beauté plastique, avec des décors et effets spéciaux réussis. Avec un casting maintenant connu et apprécié, c’est une pièce de plus qui s’ajoute à un univers Marvel au cinéma de plus en plus populaire et chargé de promesses réjouissantes.

Publicités