Secret Invasion Marvel Comics Deluxe Panini

La saga Secret Invasion vient d’être ré-éditée dans la collection économique Marvel Select, j’ai donc ressorti de mon étagère mon Marvel Deluxe, lu mais jamais encore chroniqué sur ce blog.

Alors que les super héros du monde Marvel sont déchirés par une guerre fratricide, Civil War, qui oppose les partisans de la liberté à ceux du contrôle des super pouvoirs, les Avengers font une sinistre découverte : l’assassin Elektra est en fait un skrull ! Rappelons que cette race d’extra-terrestre belliqueux a le pouvoir de changer de forme à volonté, notamment pour adopter celle de ses ennemis et semer la zizanie. Les amateurs des Fantastic Four de Stan Lee et Jack Kirby se souviendront aussi du Super-Skrull, adversaire coriace qui combinait à lui seul les pouvoirs des FF !

Secret Invasion crossover

Déjà divisés entre eux, les héros vont alors devoir se méfier de leurs propres amis. Comment savoir qui est un humain, et qui est un skrull ? Et depuis combien de temps le monde Marvel est-il noyauté par les agents dormants de ses ennemis ? Aucun moyen de détection ne fonctionne, et la situation empire lorsqu’un vaisseau s’écrase en Terre Sauvage, empli de héros capturés par les aliens (ou pas !). Tandis que la Terre est attaquée par une flotte skrull, qui cherche à la coloniser afin de remplacer son monde d’origine, détruit par Galactus dans la saga Annihilation !

Secret Invasion est une grande saga des années 2007-2008, qui fit l’objet de nombreux tie-ins et récits dérivés (la plupart dans les revues mensuelles de l’époque, mais Panini a également publié deux Marvel Monster avec des séries comme Miss Marvel ou Black Panther). Le Marvel Deluxe ici présent (ou son équivalent plus économique Marvel Select) se concentre sur la mini-série principale, on aurait aimé un peu de rédactionnel pour présenter le contexte, d’autant qu’il n’est pas facile à appréhender pour le néophyte, surtout quelques années plus tard. Les liens avec Civil War ou Annihilation sont évidents, mais ils plongent aussi dans le passé des séries Marvel, notamment dans les guerres entre krees et skrulls, ainsi que dans la saga des Illuminati, groupe de héros « supérieurs » qui fût capturé et étudié par les skrulls, ce qui leur permit d’ailleurs de copier les super humains.

Mais Secret Invasion c’est aussi la mise au pilori de Tony Stark, alors directeur du S.H.I.E.L.D., proactif dans le flicage des individus à super pouvoirs, fournisseur d’armes des U.S.A. dont la technologie, victime d’un virus extra-terrestre, montrera ses limites en paralysant toutes les forces de défense et de communication de la Terre. Entre cela et la déchirure entre les héros, c’est son échec qui est démontré, tandis qu’il passe l’essentiel de la saga malade et incapable de trouver une solution à ce problème planétaire.

Brian Michael Bendis, au scénario, livre une histoire intéressante aux multiples personnages et points de vue. Leinil Francis Yu, alors encore jeune dans le métier, signe des dessins pas toujours réussis, notamment au niveau des visages. Mais ses double-pages emplies de myriades héros et de skrulls en plein combat sont carrément impressionnantes !

marvel select secret invasion leinil yu

On regrettera un peu que l’histoire, démarrée sur les chapeaux de roues, s’essouffle un peu, et surtout qu’elle se clôture un peu trop rapidement, avec une solution apportée de façon miraculeuse par Red Richards. Un peu de frustration sur un potentiel qui aurait pu être mieux exploité… Par contre, Secret Invasion ouvre la porte à une période inédite dans l’univers Marvel, avec un Norman Osborn déclaré comme héros et grand patron des super êtres ! L’ancien Bouffon Vert, personnage machiavélique, est donc aux manettes et complote avec des êtres tels que Loki et Fatalis, pour diriger une nouvelle ère. Ce sera le Dark Reign !

Incontournable dans la chronologie Marvel, Secret Invasion reste, quelques années plus tard, un bon récit qui assure la transition entre deux époques, Civil War et Dark Reign.

En bonus, de nombreuses couvertures de revues, y compris des variantes, complètent ce volume.

Acheter sur Amazon