avengers-extra-4

Je ne le dirai jamais assez, je suis fan de Captain America, et du travail qu’a fait le scénariste Ed Brubaker sur la série ces dernières années (d’ailleurs je vous conseille son interview dans le dernier numéro du magazine Comics Box). Cet Avengers Extra me faisait donc de l’oeil, puisqu’on y retrouve les numéros 620 à 624 de la série Captain America, qui se vit ajouter temporairement le nom de Bucky, avant d’être relancée quelques mois plus tard. Et c’est bien de Bucky dont il s’agit ici, plus que de Cap’.

Brubaker, en plus de l’avoir « ressuscité », puis de lui avoir donné le costume de Captain America, mis en valeur dans le rôle du Soldat de l’Hiver (et encore récemment dans sa propre série, à lire dans la revue Marvel Knights) ré-écrit ici ses origines (avec Marc Andreyko)  !

On repart donc de l’enfance tumultueuse de James « Bucky » Barnes, son admiration pour la Sentinelle de la Liberté, son engagement dans l’armée lors de la Seconde Guerre Mondiale, sa coopération avec Captain America (dont il ne découvre plus le secret par hasard, hélas), les combats aux côtés des Envahisseurs/Invaders (difficiles, car il en était le seul membre sans super-pouvoirs), jusqu’à sa « première mort ».

captain-america-and-bucky-623Et bien sûr, son passage du « côté obscur », en tant qu’assassin manipulé par les soviétiques. Le Soldat de l’Hiver était né, et la troublante Veuve Noire déjà dans les parages, et dans ses bras !

Pour le fan que je suis, ce récit est forcément appréciable, même s’il change légèrement les origines du héros. Et pour les débutants en comics, il permettra de mieux connaître le Bucky qu’ils peuvent lire dans sa série régulière. Et qu’ils ont pu voir dans l’excellent film Captain America, tandis que sa suite, en 2014, portera d’ailleurs le nom de… Winter Soldier !

captain-america-and-bucky-624

Un petit mot sur le dessin, signé Chris Samnee, qui est particulièrement savoureux avec son côté rétro/old school (on est censé être dans l’Age d’Or des Comics, après tout !). Cela change agréablement et j’ai vraiment apprécié.

Une très bonne histoire, hautement recommandable, avec 5 épisodes pour le prix d’un magazine, que demander de plus ?

A noter que Bucky restera dans la série jusqu’au numéro 628 puis laissera sa place à Hawkeye