x-men-schism
Tu la veux, ta baffe ?

Enfin çà y est, le fameux Schism est là !

Les X-Men affrontent les robots à travers le monde, alors que Cyclope et Wolverine se retrouvent retranchés sur Utopia, assiégés par une Sentinelle d’un nouveau modèle.
La tension monte entre eux, alors que deux visions de l’avenir des mutants se précisent. Cyclope est dans une posture plutôt militaire alors que Wolverine prône une éducation pacifique pour la jeune génération. Une montée en puissance de l’agressivité entre eux, qui sert là à les séparer afin de recomposer le futur des séries X-Men.

Dommage que les ficelles soient grossières et que le scénario soit si artificiel. Cyclope, agaçant au possible dans le rôle du leader sans peur et sans concession, en devient presque ridicule. Alors que Wolverine, qui joue habituellement les gros durs à tours de griffe, se prend de compassion pour les jeunes mutants et fait jouer son grand cœur. Les deux leaders se battent alors entre eux alors que la menace de leur destruction s’approche ? Un peu caricatural quand même ! D’autant qu’on donnerait habituellement peu de chances à Cyclope, qui en fait s’en sert relativement intact.

x-men-schism-5
Hé, je ne vous dérange pas trop ?!

Quant aux autres chefs des mutants, passés et présents, ils brillent par leur absence : Xavier a purement et simplement disparu, Magnéto, Tornade, Malicia, Emma Frost, Namor et les autres sont éloignés bien opportunément.

Le divorce consommé, les membres « historiques » vivants des premiers X-Men reviennent pour un passage aussi bref que pathétique. Le Fauve, sans doute entre deux missions des Secret Avengers, déverse sa bile sur Cyclope, alors qu’Iceberg choisit mollement le camp de Wolverine. Quant à (Arch)Angel, il pointe aux abonnés absents.

Après un long prélude mollasson, Schism se conclut enfin par un scénario qui prend le lecteur pour un idiot et n’a pour unique finalité que de créer deux groupes distincts de X-Men. Ceux-ci avaient bien besoin de renouveau, je ne le conteste pas, au contraire, lassé de les voir végéter sur Utopia. Depuis deux ans que j’ai repris la lecture des deux magazines qui leur sont consacrés en VF, je m’ennuie assez fermement et les achète plus par habitude et nostalgie que par intérêt. Mais il y avait sans doute un moyen plus intéressant d’amener cette transition.

Les derniers numéros des revues X-Men s’arrêtent donc sur ce constat pathétique, leur re-lancement sous une « nouvelle formule » aura lieu le mois prochain, même si la nouvelle série « Wolverine and the X-Men » sera, elle, exilée dans les pages du magazine dédié au mutant griffu, qui prendra le rôle de directeur d’école. Qui eût cru que l’élève le plus rebelle de Xavier en deviendrait le successeur…

x-men-regenesis
Choisis ton camp, camarade !

Ce sera pour moi l’occasion de stopper là leur lecture, avec grands regrets puisque j’ai été fan des mutants pendant des années. Mais, si je jetterai un coup d’œil sur les prochains numéros, je crois que j’en ferai l’économie. Et en plus, je ne suis pas fan du dessin de Bachalo qui assure WXM.

La fin d’une époque, sur un petit coup de gueule.

Si vous souhaitez réagir, les commentaires sont là pour ça !