avengers-extra-1-fear-itself

A peine sorti, le magazine Avengers se voit doté d’un hors-série qui contient le début de la nouvelle série mettant en scène War Machine. Série baptisée par Marvel Iron Man 2.0, au titre sans doute plus vendeur…

Jim Rhodes, soldat et ami de Tony Stark, porte l’armure de War Machine au service de l’armée US. En effet, Stark ne voulant plus fabriquer d’armes, un espèce de marché a été conclu avec l’armée pour qu’elle dispose de son propre soldat en armure. C’est donc Rhodes qui s’y colle… Alors que le nom War Machine fait penser à des combats épiques et à de la baston tous azimuts, sa première mission consiste à enquêter sur la mort suspecte d’un scientifique militaire de haut niveau et à des problèmes liés à ses travaux.

Disons-le tout de suite, cette série est inepte. Je n’aime guère les dessins, il n’y a quasiment pas d’action, War Machine n’est pas le type de héros à être utilisé dans des épisodes sans baston, et l’arc en 4 épisodes nommé « Palmer Addley est mort » se termine abruptement, au point que je me suis demandé si Panini n’avait pas oublié la suite – et pourtant ils nous avaient encore fait le coup du logo « Saga complète » sur la couverture… Mais non, c’est l’histoire qui est ainsi.

Seul point « positif », War Machine se prend une bombe atomique sur la tête, y survit (oui, oui), sort de l’hôpital en 5 minutes et Stark lui refile une nouvelle armure plus-mieux-bien. Génial, non ?

ironman-2.0-4
IM 2.0 - série à abattre

Suite à cette grosse déception, suivent trois épisodes liés à Fear Itself.

Et là on touche le fond.

Une histoire sur fond d’arts martiaux où War Machine se retrouve embringué avec Iron Fist et les Armes Immortelles pour affronter Titania et l’Homme-Absorbant, tous deux porteurs de marteaux du Serpent, et refermer la porte des enfers chinois. On se demande bien ce que War Machine fait dans ce récit basé sur le mysticisme et la magie ! Le dessin alterne le correct et le passable, bref c’est un ratage qui achève ce recueil.

La série Iron Man 2.0 commence donc sur ces 7 premiers épisodes ratés et je ne suis pas pressé de voir la suite, qui n’est pas programmée par Panini pour le moment. Et ce n’est pas plus mal…