Dernière fournée des revues consacrées aux Vengeurs ce mois-ci, bien chargé suite à l’ajout de la parution du nouveau mensuel Avengers !

Marvel Icons (V2) 12

marvel-icons-12-couverture-fear-itself

marvel-icons-12-couverture-ff

Le Marvel Icons de ce mois est disponible avec 2 couvertures, pour fêter les 2 évènements majeurs qui y sont relatés : l’évent Fear Itself qui ébranle la série Iron Man, et le 1er épisode de la série FF qui prend la suite de Fantastic Four après la mort de la Torche.

Invincible Iron Man 504-505

Deux longs épisodes consacrés à Fear Itself, dans lequel Iron Man se rend à Paris pour affronter un des Dignes. C’est en effet la Gargouille Grise qui a hérité d’un marteau, et a pétrifié l’essentiel des habitants avec son pouvoir amplifié par l’artefact nordique ! (heureusement que le marteau n’est pas tombé à Lyon, hein^^).

Devant la puissance de son adversaire, Iron Man est bien désemparé, même si Detroit Steel vole à sa rescousse ! Et Stark retrouve un de ses vieux démons, ce qui laisse planer un doute sur l’avenir.

Bien qu’ils se conforment aux règles qui veulent que les héros subissent revers sur revers en ce début de Fear Itself, ces épisodes sont bien réalisés et bien desservis par le dessin de Larroca, dont je ne suis pas habituellement fan.

Invincible-Iron-Man-505
marteau 1 - armure 0

New Avengers (V2) 13

Affrontement final face à Superia dans une course contre la montre afin de sauver Oiseau-Moqueur. L’épopée des Vengeurs de 1959 se conclut bien sûr avec un dénouement qui débouche sur l’actualité de l’équipe. Tout çà manque un peu de rythme, traîne un peu en longueur et les dessins de Deodato encrés très sombrement sont mieux adaptés aux Secret Avengers qu’aux New.

FF 1

Comme certaines histoires déjà parues le laissaient supposer, et comme la couverture le confirme, c’est bien Spider-Man qui rejoint les FF. Si cette arrivée n’est pas une surprise, que dire du changement de costume qui lui, est une bien mauvaise surprise (y compris pour Spidey visiblement^^)… Exit aussi les Fantastic Four, le FF symbolise dorénavant la Fondation du Futur, avec tous les jeunes personnages qui sont revenus récemment dans les pages de l’ancienne série (et les moins jeunes comme Nathaniel Richards !). En cela, il y a continuation des histoires amorcées précédemment et élargies aux races inhumaines.

Un épisode de transition, pour faire le point et poser les bases de la suite. Un peu mollasson, et je ne suis guère fan du dessin de Steve Epting.

Pour le moment, l’absence de la série Fantastic Four ne sera en fait que temporaire car elle reprendra dans quelques mois et coexistera dans la revue Marvel Icons aux côtés de la série FF qui, elle aussi, restera régulière.