marvel-icons-hors-serie-23

Episodes US : Captain America (V4) 611-615

En bon fan de Captain America, je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce hors-série de Marvel Icons qui reprend 5 épisodes de la série, et s’intéresse au procès du Cap’ actuel, Bucky Barnes.

Disparu des revues VF depuis l’épisode 610 en août 2011 (dans Marvel Icons (V2) 7), cette « saga complète » selon Panini ne l’est pas ! D’abord, il faut avoir lu ce qui précède pour comprendre au mieux, ensuite elle se termine abruptement et réclame une suite !

L’identité secrète du héros ayant été révélée, le lien est fait avec son passé d’assassin à la solde des russes sous le nom de Soldat de l’Hiver. Rude image pour le symbole de l’Amérique !
Bien sûr, ses amis, à commencer par l’ancien Captain America, Steve Rodgers le Super Soldat, mais aussi la compagne de Bucky, la Veuve Noire, et le Faucon, vont tenter de l’aider. Mais c’est sans compter sur la fille de Crâne Rouge, Sin, libérée par les néo-nazis de Master Man, et qui va s’en mêler. A moins qu’elle ne manipule toute cette histoire depuis le début ?

Après un premier épisode dessiné par Acuna, c’est Guice qui reprend les pinceaux et redonne son style graphique habituel à la série. Heureusement, l’histoire ne se focalise pas trop sur le procès, assez rapidement expédié, et reste dynamique, avec son lot de combats anti-nazis, et une Sin démoniaque.

Un récit intéressant (même si je ne suis bien sûr guère objectif), qui pose la question de la responsabilité pénale et morale de Barnes, et se termine par un cliffhanger dont la suite arrivera en janvier dans Marvel Stars Hors-Série 2.

A noter que cette saga se situe avant les évènements contés dans le prologue de Fear Itself (MARVEL STARS HORS SÉRIE 1 paru en octobre 2011) alors qu’il en dévoile le début et le rend bien plus compréhensible ! Merci à Panini qui publie en 2 mois une dizaines d’épisodes pour tenter de rattraper ce cafouillage ! Et comme souvent, je déconseille de lire la 3° page de couverture où Christian « spoilerman » Grasse en dévoile un peu trop sur l’avenir de Cap’…

Parution: 06/12/2011