Alors que je viens de recevoir l’album « Nos Années Strange 1970-1996 », voici l’occasion de vous parler de MES années Strange.
Attention, long article en vue (et sortez les mouchoirs !).

Ayant la quarantaine un peu passée^^, je me souviens avec émotion de la lecture de mes premières BD de super-héros. Et notamment d’un Strange avec Iron Man en couverture, le numéro 39 (en 1973) !

A l’époque, pas de collection en vue, je découpai les couvertures pour faire des pantins articulés avec des attaches parisiennes, et je coloriai les pages intérieures, notamment la deuxième de couverture avec les personnages du magazine à côté du sommaire !
Je me souviens également d’avoir acheté des albums grand format des 4 Fantastiques, vous savez, ceux où la colle de la reliure s’en va toujours, à force de trop les feuilleter^^. De grands moments, dessinés par Jack Kirby, avec les FF face à des ennemis mémorables: Fatalis, le Penseur Fou, le Fantôme Rouge (et ses super-singes), Galactus et le Surfeur d’Argent, les Inhumains, les Eternels et tant d’autres !
Des classiques dont les auteurs actuels s’inspirent encore…

A la maison de la presse en bas de mon immeuble, je me ruai au rayon BD et je feuilletai les Spidey, Titans, Nova ou encore Spécial Strange et autres Strange Spécial Origines qui sortaient alors en rafale. Mon libraire était compréhensif, il me laissait tranquille… Je me souviens encore de la sortie du premier Nova, en petit format, ou de Spidey destiné aux plus jeunes !

A peine plus âgé, j’ai ensuite décidé de conserver les Strange à partir du numéro 100. Un numéro « anniversaire » avec un compte « rond »… L’occasion parfaite pour démarrer une collection !
Au sommaire de Strange pendant ces années-là, et parmi les séries que j’appréciais: Iron Man, Spider-Man, Daredevil, Rom le chevalier de l’espace ou encore la Division Alpha.

Les années passent, ma collection se complète peu à peu d’autres revues, avec notamment Spécial Strange que je garde assidûment depuis la parution des « Nouveaux » X-Men, et Titans pour les Nouveaux Mutants…

Les albums dédiés aux héros continuent à sortir, tels ceux des X-Men, qui sera longtemps ma série préférée (Uncanny X-Men en V.O.). Et les magazines évoluent vers des « Versions Intégrales » mono-séries.Mais la formule Strange a fait ses preuves, d’ailleurs le magazine à plusieurs séries est encore aujourd’hui majoritaire en kiosque.

Strange et les autres revues éditées par Lug/Semic auront un destin tragique lorsque Marvel leur retire ses droits en 1996 (au profit de sa filiale Panini, alors Marvel France). C’est donc vers les jeunes éditeurs comme Image ou Top Cow que se tournera Semic, pour une année de prolongations.

Mais les ventes plongent, alors que Marvel France fait son apparition.Pour ma part, j’ai alors tenté un moment le passage en V.O., tout en continuant Strange et Titans, et en suivant l’univers Marvel avec son nouvel éditeur.

Mais rien ne sera plus comme avant, forcément.J’ai encore les souvenirs de l’arrivée des super-héros en France, et surtout leur popularisation par des revues grand public disponibles en kiosque.


Des magazines dont j’ai perdu certains lors de déménagements, et d’autres lors d’inondations de cave…

Reste quelques cartons bien remplis, et une nostalgie qui se poursuit avec la lecture du livre « Nos Années Strange 1970-1996 », dont vous pourrez lire mon avis sous peu, ici même.

 Alors… Stay tuned !