marvel icons 66

Episodes US
New Avengers 61
Loki a donné à Hood les Pierres des Nornes, ce qui lui permet d’amplifier les pouvoirs de son équipe de super-vilains. Captain America et Steve Rodgers en font les frais, en affrontant le Laser Vivant et le Corrupteur, qui force Cap à tuer Rodgers ! Pendant ce temps-là, SpiderMan et SpiderWoman combattent le Griffon et Mandrill.
Pas de doute, les héros passent un sale moment, avec 2 histoires de duos en parallèle. Amusant de voir l’ancien et le nouveau Captain America faire équipe, ainsi que les 2 araignées. A noter que dans les 2 cas, un manipulateur d’esprit (le Corrupteur pour Cap et Mandrill pour SpiderWoman) intervient et prend le contrôle du plus récent des héros. Une subtilité cachée dans un épisode bourré d’action, où des vilains de second rang deviennent de vraies menaces à cause de leurs pouvoirs augmentés. Et les dialogues entre SpiderMan et SpiderWoman sont très drôles !
Fantastic Four 571
Retour des FF absents du numéro de septembre. Red Richards s’implique de plus en plus dans la résolution des problèmes de tous les univers, en compagnie de ses doubles. Mais il délaisse sa famille, obnubilé par son rêve. Il se rend compte néanmoins qu’il y a une part d’ombre dans ce projet, en effet le Conseil a emprisonné les Fatalis des différentes Terres ! Par contre, son activité a attiré une menace particulièrement dangereuse: les Célestes !

fantastic four 571

Un scénario de grande qualité, des dessins somptueux. Même s’il est centré sur Red et que le reste de l’équipe passe au second plan pour le moment, l’histoire est de grande qualité.
Invincible Iron Man 20
Une virée dans l’esprit de Stark, en état végétatif. Alors que les héros apprennent, par un enregistrement holographique, qu’il a caché dans une de ses armures, volée par Pepper Potts, un disque qui permettra de le « rebooter », personne n’a l’air enchanté de le voir revenir ! Et quand Osborn le considère inoffensif et ne veut pas le tuer, Madame Masque en décide autrement, avec l’aide du Fantôme…
Une histoire qui s’étire un peu en longueur, avec quand même 6 pages statiques sur le visage de Stark (pas très bien dessiné au passage) et sur son monologue. Vivement la suite !
Captain America 602
Cap’ est de retour lui aussi dans la revue. Et même 2 fois plutôt qu’une puisque Captain America, aidé par le Faucon, devra affronter sa version années 50, un psychopathe qui lève une armée paramilitaire au fin fond de l’Idaho !
Un thème intéressant lié aux préoccupations d’une partie des USA, le repli sur soi-même et le nationalisme fanatique, teinté de racisme (la présence du Faucon n’est pas anecdotique). Dommage que les dessins, un peu statiques et à l’encrage appuyé, soient un ton en dessous du scénario.

Parution 05/10/2010

.